STOP A L'ALCOOL

Témoignages de malades, familles, mais aussi du corps médical !

Témoignages des malades, familles, soignants :

"Je passais déjà devant les rayons de bouteilles dans les supermarchés sans difficulté...MAINTENANT, juste pour vous dire que :

     -  je passe maintenant devant les cafés sans les regarder et sans difficulté et ne perd pas de temps

·         - je vais au restaurant sans prendre d’alcool et prends un jus de tomate (ou deux) à la place ou de l’eau (je veux faire « 0 » et j’y arriverai)

·         - je prends un thé à la menthe avec ma Chérie le soir sur les terrasses des cafés (au lieu de 1 ou 2 Irishcofee comme avant en 2015 quasi tous les soirs.

je    - je suis bien plus à l’aise avec mes enfants à la maison qui voient tout

·         - je me sens physiquement bien mieux

C’est juste pour vous dire cela, je passe quand je peux le mercredi à vos réunions.

Merci à tous et à bientôt" FG (92 MEUDON)


"Votre disponibilité, votre gentillesse, la bonne ambiance du groupe, les activités que vous organisez et tout ce que vous faites pour les malades...bravo !!" MH M. (Châtillon - 92)

et voici un message qui nous a été adressé par le Professeur Gabriel Perlemuter, Chef du service hépato-gastro-entérologie de l'Hôpital Antoine Béclère à Clamart, suite à son accession à l'Académie nationale de médecine et à nos félicitations...nous y voyons son intérêt pour une collaboration efficace avec notre Association :

"
Cher Monsieur Daubannay,

Je vous remercie sincèrement pour votre mail qui me touche.
Pour votre parfaite information, sachez que cette année, je serai également Lauréat de l'Académie de médecine car l'Académie me remettra également son prix de recherche pour la lutte contre l'alcoolisme.
Je suis ravi de travailler avec une association telle que celle que vous présidez car je pense que c'est fondamental pour les patients d'être accompagnés par d'autres personnes que les médecins.

Bien à vous et à bientôt.
Gabriel   

Pr. Gabriel Perlemuter
Membre de l’Académie nationale de médecine
Chef de service - Hépato-gastroentérologie et nutrition
Hôpital Antoine-Béclère - Univ. Paris-Sud (DHU Hépatinov)
Inserm U996 (Microbiote intestinal, macrophages et inflammation hépatique)
Labex Lermit - Laboratoire d'excellence en recherche sur le médicament et l'innovation thérapeutique
Email : gabriel.perlemuter@aphp.fr - "


"Cher Yves,
Il y a maintenant plusieurs années que je t'ai rencontré et que je suis allée à ma première réunion de l'Association Stop à l'alcool...Abstinente depuis un an et demi ma vie a totalement changé...Me voici à 27 ans heureuse et épanouie...C'est en partie grâce à ton aide et à toutes celles et ceux de l'Association...Je tenais ainsi à tous vous remercier du fond du cœur pour votre aide et votre soutien.
Je pensais ne jamais pouvoir me sortir de ce fléau qu'est l'alcool et grâce à vous tous j'ai constaté que c'était possible avec un long travail, notamment plusieurs cures et de nombreux rendez-vous médicaux...Et voilà ! J'ai pris la ferme décision de stopper mes alcoolisations avant qu'il  ne soit trop tard ! Mille mercis Yves ! Mille mercis à tous !! (EC-dept 77)


« Depuis décembre 2014 je suis abstinent...cela va faire six mois ! Je suis fier de moi et tout se passe bien ! Quelle renaissance ! Ma famille et ma compagne sont enchantés pour moi...Je continue d' aller chez mon médecin-addictologue tous les mois, mais je sais qu'il s'agit d'un combat au quotidien...Je me suis battu, j'ai retrouvé l'appétit que je n'avais plus quand j'étais alcoolisé et, surtout, je m'occupe sans penser à cette foutue maladie...Je vais aux réunions de "Stop à l'alcool" tous les mercredis...Je n'en rate pas une !!!! çà me fait du bien d'écouter les témoignages des uns et des autres, et de témoigner, moi-même ! Je sais que, comme tous les malades de l'alcool, j'ai une "épée de Damoclès" qui plane au-dessus de ma tête mais je veux sortir définitivement de ce fléau qui provoque des désastres tant au point de vue santé que familial...
Longue continuation à l'Association "Stop à l'alcool" et bises à toutes et tous !!! (FB - Bagneux- 92)


«  Le groupe d’entraide : un bain d’humanité. »

« En formation en addictologie à l’hôpital Ste Anne, j’ai été très chaleureusement accueillie en stage par l’association Stop à l’alcool. Non seulement j’ai découvert un monde, mais j’ai rencontré des femmes et des hommes formidablement humains. J’ai le privilège d’être témoin d’une parole libre, vraie, fraternelle. Au bout de 6 mois, j’ai fini par comprendre qu’il n’y avait rien à comprendre. C’est tout simplement une magnifique expérience d’entraide. » (B.GH - Paris 9ème)


"Bonjour Yves, 

Je t'envoie ce courriel pour te remercier de m'avoir permis d'assister aux groupes d’entraide de Stop à l’alcool et notamment de m'avoir permis de distribuer mes questionnaires. J'ai trouvé ces groupes de personnes très enrichissants et très touchants, j'ai surtout ressentie une vraie convivialité. Chaque personne à sa propre histoire et son propre parcours. Je pense même à faire un stage en addictologie car tu as raison, il y a beaucoup de travail à faire au niveau de l'alcool.Vraiment, tu as mis en place une belle association...Bien à toi" ( JL – Etudiante Master en psychologie – Université Paris-Descartes )

« Il y a bientôt un an, j'ai découvert que mon compagnon était touché par l'alcoolisme.
Démunie, désœuvrée, J'ai cherché de l'aide, des réponses à mes questions.

Dans mes recherches internet, une association m'a interpellé : elle portait le nom "stop a alcool". Le nom est simple mais efficace et définissait ce que chaque conjoint d'un alcoolique souhaite : "que cela s'arrête".

Ce soir là, J'ai appelé la ligne réservée aux malades.
Oui, la ligne réservée aux malades : pour crier ma détresse, mon incompréhension, ma colère.
Yves a décroché.
La voix calme et rassurante.
Quelques minutes ont suffi pour que je comprenne que j'étais au bon endroit, au bon moment.

Mon compagnon a mis du temps à accepter de rejoindre cette association (déni, colère, persuasion d'y arriver seul....).
Et puis, après un sevrage, il a pris conscience de sa fragilité. Il a appelé Yves et a trouvé des amis, des vrais amis qui vous écoutent, qui ne vous jugent pas, qui ne vous coupent pas la parole quand vous exprimez vos peurs, vos faiblesses et qui vous comprennent, qui savent, qui ressentent, qui parlent le même langage....
Ces mêmes amis qui vous encouragent, ceux qui vous tirent vers le haut, ceux-la même qui vous remuent aussi pour vous faire prendre conscience des choses, qui vous font avancer.
Car si vous venez aux réunions, c'est bien pour avancer, pour vous en sortir.

Mon compagnon est allé à sa première réunion seul. Il avait peur du cliché de réunions avec cérémonial plus ou moins religieux vu souvent dans les films ou à la télévision.
Mais je l'ai encouragé à y aller en lui précisant que je n'avais pas ressenti l'association comme cela, qu'elle me semblait différente, chaleureuse.

Il et revenu enchanté et m'a demandé de l'accompagner aux suivantes.
Je l'ai fait pour lui ......puis pour moi.

Ses amis sont devenus les miens, ils m'ont aidé dans leurs témoignages à comprendre cette "maladie", bien loin de l'idée que je m'étais faite au départ.
Et puis, l'accueil qu'ils m'ont témoigné m'a bouleversée, réconfortée.

J'ai compris qu'en tant que "malade indirecte de par ma souffrance, que j'avais moi aussi besoin d'aide, besoin d'apprendre à l'accompagner, à extérioriser mes peurs, à apprendre a vivre avec cette maladie au quotidien.

Les "réunions" sont pour plutôt pour moi des rendez-vous entre amis, ou on se raconte ou on en est, on demande conseil, astuces pour vivre le quotidien....et on y trouve une belle énergie, un investissement incroyable des membres de l'association…Merci ! » - (AS – Clamart)

« Je suis alcoolique depuis à peu près 15 ans mais abstinent depuis mon entrée en cure le 26/6/2014 et ma sortie de cure le 23/7/2014…Ma compagne ayant cherché une aide auprès d’associations elle a trouvé Stop à l’alcool en février 2014…Elle a aussitôt pris contact auprès d’Yves et depuis je participe aux réunions de « Stop à l’alcool » qui m’a également trouvé un Médecin-addictologue grâce auquel j’ai effectué cette cure assez rapidement…L’alcool avait détruit ma vie et j’ai vraiment pris conscience que j’étais alcoolodépendant. Avec de l’aide on peut sortir de cet enfer mais il faut avoir la motivation et la volonté d’arrêter de boire ! Merci à toute l’équipe de « Stop à l’alcool » ! ( EK – Bagneux )

"Bravo pour votre courage et votre ténacité. Je sais ce que çà comporte comme investissement de faire vivre un groupe, des groupes, et d'être présent là où il faut. Mais çà porte ses fruits - et quels beaux fruits ! - et c'est l'essentiel !" (PB - Paris 14eme- abstinent depuis 9 mois au 1er octobre 2014) 

"Je trouve que votre démarche est très intéressante. Votre soutien, l'accompagnement et le témoignage direct de chacun d'entre vous ne sont que bénéfices à distance de l'hospitalisation.
Que vous veniez à l'hôpital rencontrer nos patients leur laisse l'opportunité de pouvoir s'exprimer, se faire aider, puis aider les autres par la suite .
Çà s'inscrit dans une double prise en charge qui permet d'éviter l'isolement social que vivent certains de nos patients au quotidien.
Bravo à vous et votre groupe.
Cordialement" (CT - Infirmière en addictologie - CERTA- Hôpital Paul Brousse à Villejuif)

" Déjà "rétabli" depuis plusieurs mois, il y a plus d'un an, je suis venu à vos (nos) groupes de paroles très conviviaux...En effet je me sentais fragile et il fallait que je conforte mon abstinence...Bien m'en a pris car, progressivement, non seulement j'ai oublié l'alcool mais j'ai participé à la vie de l'Association et...consécration ! depuis la dernière Assemblée générale de Stop à l'alcool en janvier 2014 je fais partie de son Conseil d'administration ! Je considère cela comme une récompense ! Je revis !! Merci !!! " ( BP - 92 Clamart )

" Bonjour Yves,
Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année, ainsi qu'à toute l'équipe de stop à l'alcool.
De plus, je suis très content que nous puissions poursuivre ensemble pour l'année 2014 l'accompagnement et le soutien de nos patients en Addictologie.
Amicalement, Emmanuel Cortana - Cadre de Santé - Addictologie Paul Brousse ( Villejuif - 94)


"Bonsoir Emma,
Je fais suite à notre conversation de ce soir, j'ai été particulièrement touchée par votre écoute, vos conseils et le temps que vous avez pris pour me proposer des solutions pour mon frère. Je tenterai de le convaincre de vous appeler aussi rapidement que possible...Vous m'avez redonné un peu d'espoir
Merci beaucoup ! " (BS - 91 Evry)

" J'habite dans le 93 et, sur les conseils d'une amie, je vous ai appelé ce dimanche (27/10/13), j'ai été agréablement surprise de vous avoir aussi rapidement un jour férié ! Bien que n'étant pas encore sur ce secteur vous m'avez consacré plus de 30 minutes pour me rassurer, m'expliquer qu'en ayant contacté une association telle que la vôtre j'avais fait cinquante pour cent du "travail" tellement les malades alcooliques ont du mal à parler de leur problème ! Je bois systématiquement 3 ou 4 verres d'alcool chaque soir et, sans être "défaitiste", vous m'avez expliqué qu'un jour ou l'autre je pouvais augmenter les doses car il est impossible de"gérer" une fois qu'on est "tombé" dans cette spirale infernale ! Ensuite, et çà je l'ai vraiment apprécié, vous m'avez dirigé sur un autre structure près de mon domicile ! ..... Merci...merci...merci ! ( J B - Gagny )

" Je vous ai téléphoné un jour de juillet...Il m'en a fallu du courage !... Je me cachais derrière la bouteille ! ... Vous m'avez écouté et notre conversation m'a réconforté, surtout vous, Yves, quand vous m'avez raconté votre parcours ! J'habite à Montpellier où vous n'êtes pas implantés encore mais j'ai pris l'habitude de vous appeler toutes les semaines, vous avez toujours été disponible...Vous m'avez donné des adresses locales mais nos conversations sont les plus importantes ! çà fait un mois depuis notre premier entretien que je ne bois plus !! Jamais je ne l'aurais crû !! Merci pour votre écoute et vos encouragements ! ( HF - Montpellier - Hérault )

"Un jour j'ai pris mon courage à deux mains et je vous ai téléphoné...Je n'en pouvais plus ! Quatre ou cinq bières par jour, plus l'apéro avec des copains, des fiestas à n'en plus finir...enfin la totale quoi ! Le matin je me réveillai en ne pensant qu'à çà ! Vous êtes très vite venus me voir, vous m'avez écouté plus d'une heure et depuis que je participe à vos réunions j'arrive à ne plus boire sans contraintes ! L'ambiance y est tellement sympa et décontractée, on se sent à l'aise ! Je commence à ne plus penser à ma veille ennemie : la bouteille ! C'est génial ! Merci !" ( BM - 92220 Bagneux ) 

"Je ne saurais comment vous remercier ! Mon mari buvait depuis des années tous les jours, il devenait violent et avais même perdu son travail...J'ai contacté Emma qui m'a écouté, donné des conseils, expliqué comment aborder ce lourd sujet avec lui et, à ma grande surprise, il s'est décidé à vous contacter il y a un mois environ...quand il me l'a dit j'ai eu du mal à y croire ! Depuis il continue à se rendre à vos groupes de paroles et vous lui avez donné les coordonnées d'un médecin spécialisé dans notre secteur et il a arrêté de boire depuis deux semaines ! il y a plus d'un mois je n'y aurais pas crû ! bravo et merci à toutes et tous !"( JC - 92140 CLAMART )

" Votre engagement est remarquable, particulièrement dans les Hauts de Seine... En effet, votre action est exemplaire et indispensable... Vous effectuez un vrai travail sur les problèmes liés à la consommation d'alcool : prévention, aide et accompagnement...bravo ! " - ( Mme Julie Sommaruga - Députée des Hauts de Seine ) 

"  Bravo, Stop à l'Alcool s'implante peu à peu dans notre structure. C'est une bonne chose pour nous et les patients! Bien cordialement" Eric Lefort - Cadre Supérieur de Santé Pôle Hôpitaux Universitaires Paris-Sud

" Surtout merci a vous pour votre écoute qui m'a fait du bien de confier mon mal-être à quelqu'un qui pouvait comprendre ma situation. Je n'avais pas l'impression de me plaindre mais juste de m'exprimer. Mon amie dont je vous parlais est adorable
bien sur mais je suis plus ds la "retenue" par crainte de l'ennuyer. Pas possible d'evoquer quoique ce soit comme pretexte pour sortir mais merci encore.
Et puis j'ai votre numéro  de tel et votreadresse mail et je sens et sais qu'en cas de besoin je pourrai vous contacter.
Merci encore, et a vous bon courage.
Je ne vous l'ai pas dit mais BRAVO à vous qui etes sortie de votre enfer car il vous a tout de meme fallu un sacré courage et beaucoup d'amour (que je crains ne plus d'avoir).
Permettez-moi de vous embrasser chaleureusement pour votre reconfort." - G....( épouse d'un malade alcoolique qui a contacté Emma de la Commission-Familles )
 

" Toute l'équipe du CERTA vous remercie pour votre intervention régulière auprès de nos patients.
C'est effectivement une bonne idée d'organiser le goûter à côté de votre stand.
Nous ferons la même chose pour la prochaine rencontre le 23 mai " -
Emmanuel Cortana
Cadre de santé d'Addictologie Hôpital Paul Brousse ( notre Association y intervient tous les mois )


" Pour moi et ma famille, la vie s'est améliorée, a repris son cours normal, des moments de complicité, père-fils, qui avaient disparus ! Car dissous par l'alcool... La confiance s'est réinstallée entre nous et notre complicité renforcée, voire retrouvée ! Des projets que nous n'avions plus et que nous faisons à nouveau, à DEUX.
Nos enfants, gendre, belle-fille, petits-enfants qui retrouvent une sérénité lorsque nous nous retrouvons savent dire combien ils sont heureux de retrouver leur 'papou, papi, joli papa' en pleine forme et partager des moments de jeux ou taquinerie !
Voilà, il ne faut pas perdre courage face à cette maladie et se battre. Merci, àvous, depuis notre rencontre j'ai avancé, fait un travail sur moi, car lamaladie n'incombe pas qu'à une seule personne, mais aussi à celles ou ceux qui sont proches d'elle.
Vous m'avez donné la force de continuer de me battre au côté de mon mari, et moi-même je suis devenue abstinente. Je ne peux que vous encourager, vous les fondateurs de l'association, à continuer dans cette voie et vous remercie encore." BF -  94 - Rungis


" Bonsoir Emma,
Je tiens à te renouveller toute mon admiration pour ce projet d'aide aux familles, et tous mes encouragements dans la préparation que tu termines. L'accueil que suscite cette initiative à l'extérieur ne peut que présager d'un franc succès.
En fait j'ai mis à profit cette période de réflexion dans l'Association pour m'interroger personnellement sur le proche que j'aurais été si ... Et je ne suis pas satisfait de mes propres réponses: je crois hélas que le vécu de malade fausse à jamais la capacité de se projeter librement de l'autre côté de la barrière. Sans doute parce que lorsqu'on est dans la maladie -il ne faut pas se mentir- on reste parfaitement lucide sur ses agissements à l'égard des proches ... et leurs ressentis, et la souffrance que l'on cause.
Complexe ! " Thierry - Membre du CA de Stop à l'acool

" Je dois avouer que je ne savais pas comment réagir face à des malades atteints par l'alcoolisme, vous m'avez rencontré et expliqué  votre action , votre fonctionnement et vos propres témoignages d'anciens buveurs, cela va m'aider dorénavant face à des patient atteints par ce fléau...en 13 ans d'études on ne m'en presque pas parlé ! ( JM - Médecin généraliste - Sceaux )

"Merci beaucoup pour vos bons vœux !
Je vous formule les meilleurs miens en retour, – à vous-même ainsi qu'à votre association, dont la jeunesse n'a d'égale que la vitalité...Votre venue fréquente (constante !...) au Grand Cirque de Sèvres aide tout le monde, – autant l'équipe hospitalière que les enfants perdus de l'alcool que nous accueillons,
et contribue ainsi à cette fraternité discrète qui serait le remède à bien des souffrances humaines". ( Dominique Audouin - Psychologue - CSAPA -Centre Hospitalier  des quatre villes Sèvres )

" Recevez  tous mes voeux pour l'équipe de Stop à l'Alcool. Je profite de
ce message pour vous remercier à nouveau de votre aide, écoute, conseils.
Depuis, ma venue au sein de votre association, j'ai trouvé un réconfort
important et une écoute qui m'a aidé à comprendre beaucoup de choses.
Alors, que je n'avais pas de problème avec l'alcool (ce n'est pas péjoratif), je
suis devenue moi-même abstinente ! De plus, je me sens concernée par la "vie" de
l'association et ai envie de m'y investir. ( IA - Epouse de malade en voie d'abstinence )

"Yves, Bonjour...Un mot pour te dire que l'entretien téléphonique que nous avons eu ensemble et la réunion à laquelle je suis venu avec mon ami (JC) m'ont fait prendre conscience de la maladie et de la difficulté d'en sortir...Je tenais à vous remercier tous  car cette réunion a été pour nous d'une grande richesse...Nous avons appris beaucoup sur vous et sur nous ... Vous nous avez mis les idées en place et très certainement sauvés d'un gouffre...Je suis persuadé aujourd'hui de ne pas vouloir y retourner...Vos témoignages, votre écoute sont précieux, ils nous ont servis comme ils servirons à d'autres !...Merci encore à tous !...Bonne continuation pour les malades et les abstinents...Il faut persévérer !! (PG - Clamart - 28/11/12)

" Bonjour à toute l'équipe, je suis toujours en cure ca se passe bien, bientôt un
mois d'abstinence grâce à votre aide, mon compagnon J. se soigne aussi tout seul ca fait lui aussi
presqu' un mois... bises à tous " ( SP - Fontenay aux Roses - 03/11/12 )

"  Ce mercredi, j'ai assisté à ma première rencontre avec STOP à L'ALCOOL à BAGNEUX.. Mon épouse y a déjà participé, seule, car j'était en post-cure pour 2 mois ( ps : voir ses témoignages ), donc et même si elle  m'a accompagné, c'est sans retenue que j'y ai parlé et que je viens vous dire tout le bien et la convivialité que j'y ai trouvé." ( LP -  Le Plessis-Robinson )

" Bravo à vous! Très franchement, je ne pensais pas que vous puissiez contacter autant de gens, soignants ou soignés. Le lieu du stand et l'heure proposée y sont certainement pour quelque chose mais votre implication et votre mode de relation également.
A bientôt donc pour pérenniser votre présence sur le site.
Bien cordialement " ( Eric Lefort - Cadre Supérieur de Santé - Addictologie - Hôpital Paul Brousse )

" Je m'associe aux félicitations ! " ( Professeur Michel Reynaud Responsable Département Psychiatrie et Addictologie - Hôpitaux Universitaires Paris-Sud )

"Je suis inscrit depuis 4 mois, j'ai été plus que surpris par l'accueil de tous ces gens que je ne connaissais pas et qui étaient là à m'écouter. Est quelle rapidité ?
J'ai appelé, je voulais sortir de cette engrenage. Ma femme avait tiré la sonnette d'alarme à plusieurs reprises !!!
Et puis juste en discutant de ce que je vivais, j'ai compris que si je continuais, je partais à la catastrophe ?
Perte de ma société, départ de ma femme, le regard de mes enfants sur moi et mes agissements quant j'ai bu en famille....
Je commence à aller un peu mieux j'ai énormément réduit ma consommation d'alcool depuis peux de temps grâce au dialogue et aux réunions du mercredi.
Je me sent mieux et ne cherche plus l'ivresse. Ma femme est très compréhensive et m'aide sans me culpabiliser du passé. C'est très important d'être soutenu.
Je suis sur de m'en sortir je commence enfin à ne plus avoir envie de boire pour noyer mes soucis. Mon fils de 15 ans m'a félicité ce week end, je cachais mon alcoolisme aux enfants. Mais ils ne sont pas aveugles.
Là j'ai pris "une baffe psychologique" même les mômes se rendent compte de mes erreurs passées. Le chemin est encore long mais je ne suis pas inquiet j'ai envie d'arrêter pour ma santé, ma femme, mes fils et ma fille.
Je sens que ma femme est mieux, elle porte doucement un nouveau regard sur moi, est j'ai plaisir à discuter le mercredi aux réunion avec des nouveaux arrivant perdu comme moi il y a 4 mois.....
J'espère que ce témoignage vous aidera vous aussi à franchir le cap d'appeler l'association stop alcool.
Merci à Yves, Fred et Alain et Georgia " ( CD - Sceaux )


"Tout d'abord merci, d'être à l'écoute et de votre aide. Ma venue à la réunion, m'a fait comprendre un peu plus cette maladie et le désarroi dans lequel chaque malade peut se trouver. En fait, l'alcool étant en vente libre, il n'y a effectivement "qu'un pas à franchir". Comme tu le dis Yves, l'Etat fait la "guerre au tabac" (qui est aussi une drogue, avec d'autres conséquences), mais ne devrait-il pas faire la même chose pour l'alcool ? Je vous remercie, de m'avoir permise de participer à votre réunion et d'avoir pu m'exprimer. ( IP - Le Plessis-Robinson )


" Cela aurait pu être un dimanche comme les autres, sauf que...ce fut un dimanche "d'éclate"...! Nous étions tous "en famille" ! Passer la journée en "France Miniature"... Depuis mon abstinence je ne me suis jamais autant amusée et pas une seconde je n'ai pensé à l'alcool ! ouf ! même pas soif ! Merci ! " MR (23/9/12 )

"Bonjour Yves ,
Voici, maintenant un peu plus de deux semaines, que j'ai pris contact avec l'association car j'étais en plein désarroi, face à la maladie de mon mari et avais besoin d'écoute et de conseils. Tu as su m'écouter, me réconforter. J'ai parlé à mon mari de notre contact téléphonique et ainsi que de l'association. Il a accepté de te rencontrer, même s'il était alcoolisé. Une hospitalisation était prévue pour le sevrage, il y est d'ailleurs actuellement, et va partir en post-cure la semaine prochaine. Je tenais à te remercier, car Luc ne se sent plus seul face à cette maladie et à trouver quelqu'un de "neutre" pour pouvoir parler de ce fléau. Je te remercie encore, et viendrais prochainement à la réunion. Car moi aussi, j'ai besoin de comprendre et de dire la douleur que je ressens face à mon impuissance pour aider mon mari." ( IP- Le Plessis Robinson )

" Partant en cure le 4 septembre 2012, j'ai su vous trouver à deux reprises au début aout pour m'accompagner à ma pré-admission à Limeil-Brévannes et ensuite auprès de l'assistante sociale de ce centre pour une postcure "dans la foulée" ! Merci pour votre disponibilité...même en plein été ! avec votre accompagnement moral en plus j'espère me sortir définitivement de ce fléau ! " ( YM - Bagneux )

"J'ai connu votre association par le biais d'un prospectus que ma femme à trouvé a la fête des associations et du sport en juin à Bagneux...
Je me rappelle bien ce jour là où je lui ai répondu que je n' avais pas besoin de çà car je pensais que je n'avais aucun problème avec l'alcool alors que je buvais depuis plusieurs années tous les soirs à ne plus savoir le matin et comment je m'étais couché la veille ou ce que j' avais bien pu faire...
Apres plusieurs jours de réflexions j'ai admis que j' avais bien un réel problème j'ai poussé la porte de votre association... cela fait un peu plus de 3 mois déjà et depuis ce jour je n'ai pas retouché a l'alcool !

Je tenais à vous remercier pour tout ce que vous faites que ce soit lors des réunions ou tout le monde peut s'exprimer librement, de votre écoute, sans jugement et de la gentillesse de toute l'équipe.
Je ne dirais qu'une chose : longue vie a cette belle association." ( BP - Bagneux )


"Nous voyons que nous avons à faire à une équipe dynamique et déterminée.
Nous pouvons compter sur une collaboration efficace."
( Médecins-addictologues - ELSA-Hôpital Béclère à Clamart )

"Cà n'a pas été facile de vous appeler même quand j'avais bu ou plus simplement envie de boire...Je cherchais à Bagneux une association d'entraide non religieuse...Je suis contente de notre conversation d' hier ( 18/02 ) et je l'ai trouvée intéressante. Merci pour vos messages...A bientôt !" IB - Bagneux

"Nous sentons, à votre écoute, une équipe déterminée à bien aider les malades alcooliques dans leur parcours et à continuer un partenariat efficace avec les équipes de soins" (Equipe du CMS de Bagneux)

"Je suis venu la première fois il y a six semaines assez méfiant et inquiet mais la convivialité de vos réunions (je dirais "nos"réunions) ont fait que, depuis, je ne bois plus une goutte d'alcool ! Je n'ai jamais tenu aussi longtemps ! Je compte sur vous pour continuer à m'aider" FB - 6/7 - Bagneux

"Je suis arrivée il y a quelques mois à vos réunions dans un état lamentable, je suis allée en cure près d'un mois et, comme on me l'avais dit, je suis revenue à vos groupes de paroles afin de me fortifier dans mon abstinence, c'est formidable ! Je me sens enfin libre !" YM -6/7 - Bagneux
 
"Notre communication téléphonique au sujet de malades qui ont rechuté m'a fait repenser à mon propre parcours.
J'ai découvert l' existence d'une association lors d' une cure dans le Nord (suite à la connaissance du Dr Karinthi,et aux conseils de ma fille).
A mon retour de cure , le Dr Karinthi m'a incité à persévérer, j'ai pris contact avec toi, et grâce à ton dévouement,tes appels téléphoniques,le fait de venir me chercher en voiture, ect..... j'ai fréquenté l'association.
Et la rechute est arrivée....
A partir de ce moment je n'ai plus mis les pieds à cette association, par honte et culpabilité.
Me présenter alcoolisé devant les bénévoles de l' association, qui m' avaient consacrés du temps, de l'énergie,
pour m'aider, c' était une trahison, c' était mettre en évidence qu'ils avaient échoués dans leur démarche .
 
Quand tu as repris contact avec moi à la création de STOP A L' ALCOOL,
j' ai accepté de participer parce que j'étais abstinent .
Mais dans l' hypothèse d' une bavure, ma première réaction serait certainement la même que celle de ces malades.
Je pense qu'ils doivent consulter leur alcoologue, pour qu'il les déculpabilisent et sutout de garder le contact avec nous"  - DL-Clamart
 
"Je vous suis depuis plusieurs mois et je viens d'apprendre que vous alliez participer au "Grand Cirque" à l'hôpital de Sèvres...C'est une très bonne initiative ! j'ai, moi-même, été hospitalisé à maintes reprises dans cet établissement (anciennement à St Cloud ) à cause de mon alcoolisation et ce groupe est très intéressant et instructif !" - TL - Fontenay
 
"Je vous ai appelé mercredi dernier  et j'ai vraiment apprécié votre sens de l'écoute, vos conseils et le temps que vous m'avez consacré... Plus de deux heures !!! Je vais venir à vos réunions...VD - Bagneux 
 
" Il m'a été difficile de vous contacter, tellement je culpabilisais et j'étais mal , et puis, cette semaine, j'ai pris mon courage à deux mains et je vous ai contacté...Vous m'avez bien expliqué le processus de la maladie alcoolique et comment je suis "tombé" dedans en si peu de temps ! J'espère que vous aller bien m'aider à sortir de cette maladie !" AM - 21 ans- Fontenay
 
"Il y a maintenant pas mal de temps que vous m'aidez à m'en sortir...Grâce à vous et votre accompagement je vois des infirmières, un médecin et une assistante sociale ( tous spécialisés ) au service de consultations en addictologies de l'hôpital Béclère à Clamart et, bien que toujours alcoolisée, j'arrive maintenant à surmonter mes problèmes administratifs et financiers et à les règler...Merci !" - MR - Bagneux
 
"Monsieur Le Président Yves DAUBANNAY,
Je viens de lire le message que vous avez écrit sur le site de Salut Les Terriens de
Thierry ARDISSON suite à mon témoignage dans son émission du 08.10.2011.
En effet cette drogue dure qui est l'alcool, doit être prise avec sérieux car nous allons droit dans le mur.
Lorsque j'ai évoqué ce sujet auprès de Madame la Députée Valérie ROSSO, en coulisse,
lui proposant quelques idées très pragmatiques pour prévenir ce fléau, j'ai reçu une écoute attentive.
Je serais heureux que Madame ROSSO revienne vers moi pour un échange constructif et
appronfondi, ainsi qu'elle me l'avait indiqué lorsque nous nous sommes quittés.
Cela permettrait de transformer un propos légitime en projet politique, pour faire véritablement oeuvre utile.
Je vous suis reconnaissant d'essayer de faire du bien auprès des personnes qui sont tombés dans cette spirale de l'alcool.
C'est un combat épuisant mais qui a le mérite de tout être humain lorsqu'on en sort...
Très respectueusement,
Franck DANIEL ( Dealer Légal )"
 
"Très cher Yves, quand je reviens de vos réunions c'est comme après mes cours de chant, je me sens apaisée !...Mais j'ai compris qu'il ne faut pas que je traine en chemin !" GE- Bagneux
 
"Merci des informations sur votre association que nous mettons dans votre dossier. Nous avons regardé avec intérêt votre site . Nous avons vu que vous aviez participé à un forum sur les addictions à l'hôpital Bicêtre. Nous pourrions en parler avec vous pour y réfléchir sur Saint-Joseph" ( Bénévolat - Fondation Hôpital St Joseph - Paris 14eme )
 
" Merci de vos bons vœux ...Merci aussi de vos venues au Grand Cirque, – elles encouragent tout le monde, notre équipe y compris !" - ( Dominique Audouin - Psychologue - CSAPA - Hôpital de Sèvres )
 
" Vos groupes de paroles sont importants ! Vous n'êtes pas des thérapeutes mais vous avez une action thérapeutique !" - ( Docteur Vanghelis ANASTASSIOU - Chef de service - CSAPA - Hôpital de Sèvres )
 
 "Je me suis arrêté de consommer et j'ai décidé de ne plus aller aux bars que je fréquentais! Le Révia ® m'a certainement aidé à être de nouveau abstinent, de plus nous sommes encore au mois de janvier pour les bonnes résolutions! Mais le plus important est de participer aux groupes de paroles du mercredi soir ce qui m'a beaucoup apporté!"( J-L S - département 91 )
 
"Si l'équipe de "Stop à l'Alcool" ne m'avait pas soutenue, encadrée, accompagnée à mes
 rendez-vous médicaux, je ne serais certainement plus là pour en parler...
Je tiens à leur rendre hommage et je dois dire que c'est une association faisant preuve d'une grande compétence, d'une extrême discrétion, et avec des bénévoles toujours disponibles"-(MR-Bagneux)
 
"Apres mon retour de cure, j'avais hâte de venir à notre réunion du mercredi, et je n'ai pas été décue : un accueil plus que chaleureux, des témoignages intéressants, et une convivialité très appréciable... Merci à tous et à très bientot" E.C/23 ans
 
"Nous n'avons rien à vendre !! mais tout à donner...notre "expérience" de malades alcooliques qui sont parvenus à être abstinents et prêts à vous aider" ( Yves Daubannay - Président Stop à l'alcool )
 
"Vous etes une équipe formidable, toujours disponible, à l'écoute et d'un réalisme rassurant, vous êtes le trait d'union indispensable entre professionnels / malades et familles. Les sujets ne sont jamais abordés avec gravité, il y a toujours une note d'humour, vous etes généreux., vous connaisez la situation de chacun.
Je voulais vous remercier d'avoir organisé cette réunion le 29 février avec le Dr Maeso.
Les échanges ont été riches entre les nombreuses personnes présentes, votre invité, le dr Maeso a admirablement bien expliqué les mecanismes de l'addiction à l'alcool et de sa dépendance, des moyens existants pour s'en sortir, des structures existantes, du rôle de l'entourage et celui du malade.
Pouvoir organiser ce type de réunion, y faire venir le corps médical pour échanger, y voir arriver un nombre important de personnes, avoir une telle qualité d'échange au cours d'une soirée est le résultat de votre travail, votre notorité est incontestable.
Continuez, nous en avons tous besoin.
Un grand grand merci à toute l'équipe
Bien amicalement" ( PC...Père d'une jeune malade-23 ans - abstinente depuis 2 mois )

"Abstinente depuis plus d'un an grâce à "Stop à l'alcool" et à ma motivation, je continue à venir aux groupes de paroles pour conforter cette abstinence et aussi témoigner pour ceux qui ont du mal à s'en sortir" ( IB - Bagneux ).

" Je vous ai téléphoné depuis la province où je réside...Malgré la distance géographique vous avez pris le temps de discuter avec moi et de me rassurer par vos encouragements en parlant de votre propre parcours alcoolique et comment vous vous en êtes sorti...J'ai beaucoup apprécié le fait de m'avoir orientée vers un autre mouvement d'entraide près de chez moi...Cela prouve qu'il n'y a pas de "concurrence" entre associations, comme vous le dites sur votre site...Vous avez tous le même but : nous sortir de cette "spirale infernale"...Vous m'avez rendu un fier service ! Merci ! " ( ES - Strasbourg )

"Mon médecin généraliste m'a parlé de votre association hier (21/01/11) car il sentait que j'étais très mal au niveau alcoolisation... Je ne m'en rendais pas compte, croyant boire "normalement". Vous m'avez rencontré et expliqué tout le processus qu'est cette maladie, je compte bien garder le contact avec vous et je souhaite que votre action continue." YB

...plusieurs fois durant l'année des élèves infirmières ou assistantes sociales nous contactent pour connaitre notre finalité, notre fonctionnement et nos groupes de paroles afin de préparer leur thèse ou mémoire sur l'alcoolo-dépendance... Ci-dessous le message envoyé par une personne diplômée en pharmacie désirant s'orienter vers d'autres fonctions...Merci à eux pour leur confiance ! Yves Daubannay - Président

Bonjour Monsieur,
Je tiens à vous remercier pour le temps que vous m'avez accordé hier après-midi( 19/12/2013) ...Cette discussion a été très intéressante et m'a permis de mieux comprendre le fonctionnement des associations d’aide aux personnes en difficulté face à l’alcool. Je retiendrais le mot « pédagogie » comme principale arme contre l’alcool auprès de nos concitoyens...Je vous tiendrais au courant de l’avancée de ma thèse...Je vous souhaite une excellente journée...Bien cordialement "T.R
 




( propos recueillis par téléphone,mails et sms avec l'accord des intéressés et n'oubliez pas d'aller sur la page" réunions")